Librairie L’Alphabet – La relève pour Audition Musik

C’est maintenant officiel et le voile se lève enfin sur le projet de la Librairie l’Alphabet. Pour se mettre en contexte, souvenons-nous qu’en 2006, les propriétaires de la librairie n’avaient pas de relève. C’est à ce moment que la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ) s’en est portée acquéreur pour assurer le maintien de l’accessibilité de la culture littéraire au grand public. Voilà qu’en 2023, un même scénario s’est dessiné, mais cette fois-ci avec Audition Musik.

Bernard Therriault, propriétaire jusqu’à tout récemment, était confronté à cette même problématique de relève. Fondateur de l’entreprise, mais aussi très impliqué dans le monde musical rimouskois depuis plusieurs décennies, il espérait trouver preneur pour poursuivre les activités de l’entreprise. Dans un concours de circonstances inattendu, un projet de relève s’est mis en marche en collaboration avec la Librairie l’Alphabet et la SNEQ.

« C’est un scénario assez incroyable, mais en même temps, tellement logique. Le mariage des deux entreprises et leur regroupement sous un même toit vont permettre de créer une synergie formidable ainsi qu’un lieu de rendez-vous unique pour toute la clientèle. Et pour celles et ceux qui se posent la question sur ce que je ferai, soyez rassurés, vous allez m’y retrouver ! » – Bernard Therriault

Pour Mathieu Raby-Labelle et Louis Poulain, co-directeurs de la librairie, c’est un peu comme une famille qui s’agrandit ! La réorganisation des lieux, la modernisation et l’agrandissement ne sont que quelques aspects du projet qui comportent des défis pour eux ainsi que pour cette grande équipe qui se mobilise au cœur du centre-ville. « Il reste encore beaucoup à faire, mais le projet prend forme et c’est très enthousiasmant », confie Louis Poulain.

Alain Martineau, président de la librairie, explique qu’en plus d’accueillir Audition Musik, avec ses CD, ses disques vinyle et tout son matériel de haute-fidélité sonore, les nouveaux espaces permettront de ramener les bureaux administratifs de la librairie à l’intérieur de ses murs et aussi d’augmenter l’offre littéraire. « Un simple coup d’œil à la nouvelle section de Manga pour se rendre compte que les nouveaux présentoirs sont plus spacieux. Les lieux seront encore plus accueillants et chaleureux à la librairie et du côté du disquaire, l’ambiance qui y sera créée nous plongera dans la découverte musicale. »

« Le projet initial que nous visions pour la librairie était une modernisation et un rafraîchissement des équipements et du local actuel. Avec la perspective d’intégration d’Audition Musik et le local voisin qui s’est libéré dans le même intervalle de temps, les conditions étaient réunies. Il nous était désormais possible de réaliser ce magnifique projet, tant pour le rajeunissement de la librairie, que pour la pérennisation d’Audition Musik au sein de l’Alphabet. » – Djanick Michaud, coordonnateur de la SNEQ.

Et qu’en est-il du virage numérique de la musique ? Bernard Therriault nous confie que le marché du disque a repris de la vigueur et encore plus du côté du vinyle selon ce qu’il observe à la boutique. « Le contact physique avec un disque et sa pochette demeure important, car c’est du concret, c’est tangible, contrairement aux plateformes numériques nuagiques. Du côté du vinyle, il offre une profondeur et une chaleur que les formats numériques ne reproduisent pas entièrement. Oui, la musique numérique occupe un espace, mais étonnamment, j’observe ce regain à travers les jeunes générations et la passion musicale est toujours d’actualité. Aussi, au-delà de la source musicale, le fait d’écouter ses pièces favorites à la maison à travers des enceintes ou des écouteurs haute-fidélité, ça demeure toujours une expérience qui fait vibrer ! »

Librairie L'Alphabet – La relève pour Audition Musik

Partager :