Remise d’une bourse de la SNEQ pour récompenser l’engagement en histoire

La Société nationale de l’Est-du-Québec avec la complicité du corps professoral du programme d’histoire de l’UQAR, a remis une bourse de 500$ à deux étudiantes lors du colloque Kaléidoscope qui s’est tenu à Rimouski le 17 mars dernier à la bibliothèque Lisette-Morin. Le président de la SNEQ, Alain Martineau, était présent pour remettre la bourse.

Cette bourse récompense des étudiantes ou des étudiants qui font preuve d’initiative, de créativité et d’autonomie dans l’élaboration et la réalisation d’un projet personnel. Les lauréates du concours 2023 sont Marie-Ève Lajeunesse-Mousseau et Émilie Cormier, toutes deux étudiantes à la maîtrise en histoire, pour leur projet intitulé « La Maison brune et les maisons de couleur. Une manifestation de la contre-culture dans l’Est-du-Québec ».

Le projet se distingue par sa qualité, son originalité et sa pertinence. Portant sur la manière dont la contre-culture s’est manifestée à Rimouski et dans l’Est-du-Québec depuis les années 60, à travers des lieux iconiques de la vie étudiante, les fameuses “maisons de couleur”, le projet s’attarde à un exemple précis de ce patrimoine social. Ce projet constitue un bel exemple d’application concrète de la recherche historique et de la volonté de jeunes historiennes de prendre part au débat public, en tirant profit de toutes leurs expertises accumulées au cours de leurs études », a souligné Maxime Gohier, professeur d’histoire du Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski lors de la remise de la bourse. « Les résultats annoncés laissent entrevoir une réelle avancée de nos connaissances sur l’histoire et le patrimoine rimouskois, en plus de s’inscrire résolument sur la scène régionale et nationale. La Maison brune, aujourd’hui menacée de démolition, est l’une des dernières représentantes de ces lieux qui scandent le paysage de la ville depuis la création du cégep et de l’université. Elle est, à ce titre, témoin de plus de cinquante ans d’histoire de la jeunesse dans l’Est-du-Québec ».

Cette bourse de 500$ a été créée par la Société nationale de l’Est-du-Québec en 2022. Elle est destinée aux étudiants et aux étudiantes en histoire de l’Université du Québec à Rimouski. Financée par la SNEQ, c’est le corps professoral en histoire qui identifie la ou les personnes lauréates.

Crédit photographique : Nicolas Beaudry, professeur en histoire

Personnes photographiées (dans l’ordre habituel) : Maxime Gohier, représentant du jury et professeure en histoire, Marie-Ève Lajeunesse-Mousseau et Émilie Cormier, lauréates et étudiantes à la maîtrise en histoire, Alain Martineau, président de la SNEQ

Remise d'une bourse de la SNEQ pour récompenser l'engagement en histoire

Partager :