Invitation : « Qui se souvient de René Lévesque ? »

CÉLÉBRONS LA MÉMOIRE D’UN GRAND QUÉBÉCOIS

Le Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve et la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ) invitent la population de la grande région de Rimouski et de l’ensemble du Bas-Saint-Laurent à venir assister à la projection du film « Qui se souvient de René Lévesque ? », le mardi 1er novembre prochain. La projection aura lieu au local D-114 du Cégep de Rimouski (60, rue de l’Évêché Ouest), à compter de 19h00. La projection sera suivie d’un échange avec le journaliste politique Guillaume Bourgault-Côté, qui a participé à la réalisation du documentaire. La projection est gratuite !

Comme le souligne le responsable des communications du Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve, Alain Dion : « Nous sommes vraiment très heureux de présenter ce film qui célèbre la mémoire de René Lévesque et son apport inestimable à l’évolution de la société québécoise. Le 1 er novembre prochain, nous commémorerons le 35 e anniversaire de son décès et il nous semblait
opportun de prendre le temps de revenir sur l’héritage politique et social de ce grand Québécois. Nous sommes également heureux d’accueillir le journaliste Guillaume Bourgault-Côté, qui sera des nôtres de façon virtuelle afin de répondre aux questions du public. »

Le Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve
Le Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve est un mouvement citoyen qui a pour principal mandat de faire de l’animation politique et sociale. Le mouvement qui se veut inclusif, ouvert aux Québécoises et aux Québécois de toutes origines, souhaite réunir les personnes désireuses de défendre et valoriser la langue française, celles et ceux qui ont à cœur la culture et l’identité québécoise, qui sont prêts à défendre l’intégrité du territoire, et bien sûr toutes celles et tous ceux qui souhaitent faire du Québec un pays indépendant.

La Société nationale de l’Est du Québec
La Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ) travaille au développement du sentiment d’appartenance au Québec, à la promotion et à la défense de la langue française, notre langue nationale. La langue française est au cœur de l’identité québécoise. Elle est le fil conducteur de sa continuité historique, son trait distinctif le plus visible par rapport aux sociétés voisines. Depuis sa fondation, la SNEQ a toujours appuyé les mesures favorisant l’émancipation du peuple québécois, quel que soit le parti politique au pouvoir : appui au « Maîtres chez nous » de Jean Lesage, participation aux États généraux du Québec, à la Commission Bélanger-Campeau et aux campagnes pour le « Oui » en 1980 et 1995.

Invitation : « Qui se souvient de René Lévesque ? »

Partager :