La SNEQ appuie le mouvement étudiant dont le véritable combat est l’accès à l’éducation pour tous et toutes.

Rimouski, le 13 avril 2012. – La Société nationale de l’Est du Québec appuie les étudiants et les étudiantes dans leur lutte pour le gel des frais de scolarité et souhaite que le gouvernement appuie le principe d’accès à l’éducation post-secondaire au plus grand nombre possible de personnes.

La SNEQ demande que toutes les décisions, qui sont prises par les gouvernements québécois actuel et futur, soient imprégnées de ce principe fondamental, un des principes qui définit la société québécoise.

Le président de la SNEQ, Alain Martineau ajoute : «Les débats de société à ce sujet ont déjà été faits. S’il faut en débattre davantage; qu’un lieu de débat soit instauré et que le peuple québécois y soit convié rapidement, bien avant que des augmentations soient imposées. De plus, une augmentation des frais de scolarité est une entrave grave et une injustice manifeste pour tous les étudiants et étudiantes des régions qui doivent faire face à une hausse croissante des frais de subsistance loin de leur lieu de résidence permanente.»

La SNEQ est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de faire la promotion de la langue française, de l’histoire nationale et de la valorisation de l’identité québécois.

Partager :